Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Abdoulahi ATTAYOUB

Situation à Kidal : Déclaration de l’ODTE-TANAT

30 Juillet 2016 , Rédigé par Abdoulahi ATTAYOUB Publié dans #Diaspora

L’organisation de la Diaspora Touarègue en Europe (ODTE)/TANAT exprime sa plus vive préoccupation face aux derniers événements de Kidal et les différentes violations des droits de l’Homme constatées sur le territoire de l’Azawad. L’ODTE-TANAT tient à témoigner son entière solidarité avec les familles endeuillées et leur présente ses condoléances les plus attristées.

La crise que traverse actuellement l’Azawad notamment à Kidal, appelle une réaction réfléchie et appropriée afin d’éloigner ceux qui cherchent par la ruse et la manipulation à empêcher l’émergence d’une entité politique qui constitue cependant l’aspiration légitime des populations locales. Chacun aura compris qu’il ne s’agit nullement, à Kidal, d’un conflit tribal mais bien d’une coalition d’intérêt aux objectifs multiples. Les Touaregs qui se laissent instrumentaliser contre leurs propres intérêts et ceux de leur communauté ne réalisent pas l’étendue du piège et seront les premières victimes de cette machination. L’Histoire est jalonnée d’exemples à travers le Monde. Déjà dans les années 90, le même type d’instrumentalisation avait abouti à des faits graves qui ont constitué un précédent dont les séquelles entravent encore la construction d’une cohésion durable des différentes sensibilités de l’Azawad.

L’émancipation de l’Azawad est un processus irréversible car elle correspond à la fois à une aspiration largement partagée par les populations concernées et à un impératif déterminant dans la stabilité et la sécurisation de l’espace sahélo saharien. Les communautés ethnolinguistiques de l’Azawad comprennent aujourd’hui que leurs intérêts sont liés et que seule leur unité pèsera face au Mali et à la Communauté internationale. L’expérience à montré que ceux qui se mettent à contre courant de l’Histoire finissent toujours par en payer le prix.

La communauté touarègue de l’Azawad se doit de prendre la mesure des enjeux qui se jouent dans cette partie du Monde. Les manouvres orchestrées par des acteurs locaux et internationaux, montrent à l’évidence que l’avenir se construira essentiellement avec les forces structurées sur le plan militaire et politique. Des forces capables d’élaborer un agenda politique constant, tenu avec détermination et responsabilité. Les incompréhensions et les rivalités internes à la Communauté ne devraient pas servir de levier aux forces qui cherchent à amoindrir le rôle du peuple touareg dans la sous région

Les autorités morales, religieuses et coutumières, devraient s’impliquer et apporter leur contribution pour aplanir tout différend qui puise sa source dans la survivance de certains archaïsmes aujourd’hui révolus.

Depuis l’effondrement de l’Etat malien en 2012 et la mise sous tutelle de ce pays par la communauté internationale, les choses ne pourront plus être comme avant. Seule une étroitesse d’esprit coupable pourrait laisser penser qu’il en serait autrement.

L’ODTE-TANAT rappelle à la France et à la Communauté internationale leur responsabilité dans la protection des populations civiles et leur demande de créer les conditions d’un retour rapide au dialogue politique entre les autorités Maliennes et les Mouvements de l’Azawad.

Pour le Bureau de l’ODTEParis, 2 aout 2016

Abdoulahi ATTAYOUB

Présiden

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article